10. novembre 2016 · Catégories: Actualité

On le constate au fil des différents écrits, des différentes paroles colportées, l’opposition a fait le choix de la stratégie politique du dénigrement permanent. Si l’on peut admettre que tout n’est pas parfait, cette posture de la critique systématique a quelque chose d’irrespectueux pour les concitoyens.
Une opposition qui serait capable de dire que telle ou telle décision va dans le bon sens, qui serait capable de faire des propositions alternatives, serait plus crédible. Mais dans le cas présent ce ne sont que critiques sur critiques. On voit bien que leur seul objectif est de tenter de porter atteinte à la majorité.

Ce n’est pas l’intérêt général de la ville et des Graulens qui les motive, mais l’idée de prendre une revanche et  d’accéder au pouvoir ou de le retrouver ! Ils ne reculent devant rien quitte à désinformer, à proférer de fausses informations, à ternir l’image du Grau-du-Roi !

  • Ils ont critiqué la DSP des arènes, qui pourtant fonctionne très bien, le niveau de l’offre de spectacles a été élevé et nous avons économisé 165.000 €.
  • Ils ont critiqué le fait d’avoir soldé les emprunts toxiques, nous recommandant de profiter des taux intéressants du moment. Cela revient à jouer à la loterie avec l’argent des Graulens.
    Nous avons préféré protéger les finances et ne pas prendre de risques avec l’argent public.
  • Ils ont critiqué la politique du stationnement, pourtant les Graulens ont des facilités qu’ils n’avaient jamais eues avec le Pass Graulen et le macaron hyper-centre.
  • Ils ont critiqué, et critiquent encore la politique d’animation, alors que l’on peut les voir pavaner lors des manifestations publiques, et qu’ils n’ont pas de leçons à donner là-dessus.
  • Ils ont critiqué notre politique de sécurité, pourtant les faits de délinquance ont diminué de plus de 50% en 2 ans.
  • Ils ont critiqué la vente d’éléments du patrimoine. Pourtant, la reconversion est la façon incontournable de le valoriser plutôt que de le laisser se dégrader.
  • Ils ont critiqué, et même voté CONTRE l’implantation du Centre d’Etude et de Protection des Tortues de Méditerranée !

On pourrait ainsi multiplier les exemples qui confirment qu’ils ne sont pas sérieux et qu’ils représentent ce que les citoyens détestent : les postures politiciennes, l’opposition pour l’opposition. Des attitudes qui ne hissent pas vers le haut.
Nous, nous faisons confiance à nos concitoyens et nous les savons en mesure de faire la part des choses.

 

Journal HisserHaut (Oct2016)

Cliquer sur l’image pour lire le document au format PDF